« Sécheresse : la Franche-Comté en crise » (L’Est Républicain)

À Belfort, « la Savoureuse affiche un débit de 209 litres par seconde contre 1.500 l/s pour un mois de septembre lambda et 7.000 l/s en moyenne en janvier » alors que l’agglomération a besoin de 12.000 m3 d’eau par jour « dont 70 % sont [actuellement] fournis par le Doubs [depuis Mathay dans le pays de Montbéliard], rivière dont l’étiage est également critique »

Laisser un commentaire